Parce que la vie est temporairement trop longue